Institut Belge de Biologie Totale des Êtres Vivants

Les cycles biologiques cellulaires mémorisés (CBCM)

mercredi 4 mars 2009 par Administrateur

1. Définition

1.1. Les cycles en général

Un cycle (grec kuklos, latin cyclus = cycle) est défini comme une « suite de phénomènes se renouvelant dans un ordre immuable sans discontinuité » ou « comme une séquence de transformation de phénomènes qui le ramène périodiquement à l’état initial ».

Tous les cycles ont des caractéristiques communes :

- une borne d’entrée dans le cycle
- une borne de sortie du cycle et, entre les deux,
- une période

La période (souvent notée par la lettre T) est définie comme la « durée de temps qu’il faut pour qu’un phénomène cyclique, périodique repasse exactement dans le même état ».

Parfois, on caractérise un phénomène périodique par la fréquence, qui est défini comme le « nombre de cycles identiques observés par unité de temps ».

Il existe une relation inverse entre la fréquence et la période :

JPEG - 3.7 ko
Formule fréquence
Lien entre la période (T) et la fréquence.

En mathématique, il y a de nombreuses fonctions périodiques :

- la fonction sinusoïde
- la fonction cosinusoïde
- la cardioïde de droite
- etc

Fonction sinusoïde

Dans la nature, les cycles sont nombreux :

- le cycle des saisons (4 saisons de trois mois) :

  • borne d’entrée : le printemps commence le 21 mars
  • borne de sortie : le printemps se termine le 21 juin
  • période : 3 mois sur 12 mois (1/4 année)
  • fréquence : 4 saisons par an

- le cycle des menstruations (= règles) chez les femmes :

  • borne d’entrée : la puberté
  • borne de sortie : la ménopause
  • période : +/- 28 jours
  • fréquence : 1/28 cycles par an

- le cycle de l’activité cardiaque :

  • borne d’entrée : le premier battement cardiaque du bourgeon cardiaque (+/- 22e jour de développement in utero)
  • borne de sortie : dernier battement cardiaque à la mort
  • période : 1/80 ème de minute
  • fréquence : 80 battements cardiaques par minute

- le cycle de l’activité respiratoire :

  • borne d’entrée : première respiration au premier cri lors de la sortie du ventre de la mère
  • borne de sortie : dernière respiration, à la mort
  • période : 1/16e de minute
  • fréquence : 16 respirations par minute

1.2. Les cycles biologiques cellulaires mémorisés (CBCM)

Les cycles biologiques cellulaires mémorisés peuvent être définis comme des « cycles qui sont inscrits, mémorisés dans nos cellules ».

La première personne à les avoir découverts et nommés ainsi est le psychologue clinicien Marc FRECHET [1].

Le premier, il a constaté et décrit des cycles d’autonomie (voir plus loin).

2. Les types de cycles biologiques cellulaires mémorisés [2]

Il y en a de nombreux. Citons entre autres les cycles d’autonomie et les cycles d’identité :

- 2.1. Le cycle d’autonomie

2.1.1 Définition

Le cycle d’autonomie est un cycle dont la borne de sortie correspond chez l’individu à son autonomie, c’est-à-dire l’autonomie de gîte (maison ou appartement), de couvert (= les victuailles) et d’argent.

  • borne d’entrée : la naissance
  • borne de sortie : le moment de l’autonomie de gîte, de couvert et d’argent
  • période : variable selon l’individu
  • fréquence : variable selon l’individu (mais toujours l’inverse de la période)

2.1.2. Exemple

La personne acquiert son autonomie (gîte, couvert et argent) à 21 ans. La période de son CBCM d’autonomie est donc de 21 ans.

- 2.2. Le cycle d’identité

2.2.1 Définition

Le cycle d’identité est un cycle dont la borne d’entrée correspond à la conception lors de la fécondation de l’ovule par le spermatozoïde.

  • borne : d’entrée : la conception
  • borne de sortie : souvent à la fin de l’enfance, soit au moment de la crise identitaire de l’adolescence en particulier quand se cristallise l’acmé du complexe du homard (cfr les travaux de la psychanalyste Françoise DOLTO), soit à la fin de l’adolescence, au moment du passage à l’âge adulte
  • période : variable selon l’individu
  • fréquence : variable selon l’individu (mais toujours l’inverse de la période)

2.2.2. Exemple

La personne a terminé sa crise d’adolescence à 15 ans. La période de son cycle d’identité est donc de 15 ans 9 mois.

3. L’importance pratique du cycle biologique cellulaire mémorisé (CBCM)

Avec un peu d’habitude, le praticien en BTEV peut identifier chez le consultant son cycle le plus probable.

En l’ayant repéré, il peut trouver des correspondances entre le début d’une maladie et un évènement lourd que le consultant a vécu et ressenti dans sa vie.

A ce moment-là, la prise de conscience du contenu du cycle de la personne peut lui permettre de guérir. Parfois, un changement de regard est nécessaire pour guérir.

4. Sources

Claude SABBAH et Isabelle de LAMINNE, Biologie totale des êtres vivants décrite sous forme d’histoires naturelles comparant les 3 règnes : végétal, animal et humain (tome 1), éd. à compte d’auteur (réservé aux élèves ayant suivi les cours de BTEV), 2002 (ISBN 2-9519014-1-0), p. 122 et suivantes.

Claude SABBAH et Isabelle de LAMINNE, Biologie totale des êtres vivants décrite sous forme d’histoires naturelles comparant les 3 règnes : végétal, animal et humain (tome 3), éd. à compte d’auteur (réservé aux élèves ayant suivi les cours de BTEV), 2002 (ISBN 2-9519014-3-7), p. 491 et suivantes.

Claude SABBAH, Cycles biologiques cellulaires mémorisés (C.B.C.M.), éd. à compte d’auteur (réservé aux élèves ayant suivi les cours de BTEV), 2002.

5. Pour aller plus loin

Les cycles biologiques cellulaires mémorisés - Cyclebio, CD-ROM, éd. HOLOCONCEPT.

[1En BTEV, Marc FRECHET a apporté deux concepts essentiels : le projet-sens et les CBCM.

[2Au cours de BTEV, Claude SABBAH en cite de nombreux.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 8525 / 582077

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Présentation  Suivre la vie du site Présentation de la BTEV  Suivre la vie du site Concepts de base de la biologie totale des êtres vivants (...)   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.20 + AHUNTSIC

Creative Commons License